• Enseignements du Mois

     

    La doctrine du purgatoire a-t-elle un fondement biblique ?

     

    Selon le Dictionnaire Robert, « le purgatoire est, d’après certaines doctrines, le lieu où les âmes des justes expient leurs péchés avant d’accéder à la félicité éternelle ». D’après les tenants de cette doctrine, « il y a, entre le ciel et l’enfer, un lieu intermédiaire, où les âmes achèvent  de se purifier ».

     

    La croyance en l’existence d’un stade de purification après la mort, pour les âmes des justes qui n’étaient pas totalement purifiés est-elle biblique ? Cette doctrine est-elle digne de foi ? Prend-elle source dansla Bible ? DIEU aurait-Il créé ce lieu de purification et de supplices pour qu’aucun homme n’aille en enfer ?

     

     

     

    Une doctrine pleine de contradictions !

     

    Tout d’abord, il faut noter que le mot « purgatoire » ne se trouve pas dansla Bible. Bienplus, la doctrine du purgatoire est dénuée de toute logique. Sa  définition même témoigne qu’il n’existe pas. Car, quels péchés le juste expierait-il au purgatoire, puisque, en principe, le juste est celui qui a mené une vie conforme àla Parolede DIEU, c’est-à-dire une vie exempte de péchés ?

     

    Cette doctrine prétend que « ces bonnes âmes du purgatoire sont pures et saintes ». Si donc elles sont pures, que cherchent-elles encore au « purgatoire » qui serait un lieu de purification ? C’est aussi une grave contradiction de dire que « le feu du « purgatoire » purifie ces âmes sans les détruire », car on ne saurait purifier une âme qui est déjà pure !

     

    Toutes ces contradictions sont la preuve indubitable que l’idée de l’existence d’un purgatoire est une invention humaine, et non une révélation divine. Cette doctrine n’a donc aucun fondement scripturaire. C’est une hérésie inventée par les hommes, pour berner leurs semblables et les empêcher de mener une vie de sanctification.

     

     

     

    Il n’est pas possible de se purifier après la mort

     

    La Parolede DIEU dit clairement qu’ « il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, après quoi vient  le jugement » (Hébreux 9, 27). L’Apôtre Paul précise dans 2 Corinthiens 5, 10 : « Car il nous faut tous comparaître devant le tribunal de CHRIST, afin que  chacun reçoive selon le bien ou le mal qu'il aura fait, étant dans son  corps. »

     

    Ces textes nous font comprendre qu’après la mort d’un homme, la seule chose qui lui reste c’est d’affronter le jugement de DIEU. Il ne lui est plus possible de se repentir, ni de se purifier. Car, quand quelqu’un meurt, son sort est définitivement scellé. S’il avait mené une vie digne de l’Evangile, il ressuscitera pour aller au paradis. Mais, s’il avait vécu dans le péché (mensonge, vol, adultère, haine, jalousie, sorcellerie, corruption, et les choses semblables selon Galates 5, 19 à 21), et s’il est mort sans se repentir de ses iniquités, il ressuscitera pour aller en enfer. Car, il a rejeté l’amour de DIEU manifesté en JESUS-CHRIST. Or, la miséricorde de DIEU s’arrête sur JESUS-CHRIST.

     

    La purification d’une âme ne se fait pas après la mort, elle se fait bien avant. Car c’est la Parolede DIEU qui purifie une personne de tous ses péchés. Voilà pourquoi JESUS-CHRIST dit à Ses disciples : « Déjà vous êtes purs, à cause de la Parole que Je vous ai annoncée » (Jean 15, 3). Par conséquent, le vrai chrétien se purifie chaque jour, en mettant en pratiquela Parole de DIEU.

     

    D’ailleurs, s’il fallait que les saints passent par le « purgatoire » pour achever leur purification avant d’accéder au ciel, que feraient les Saints qui seront encore vivants au jour de l’enlèvement ? Or, voici ce que dit la Parolede DIEU dans 1 Thessaloniciens 4, 16 à 17 : « Car le Seigneur Lui-même, à un signal donné, à la voix d'un archange, et  au son de la trompette de DIEU, descendra du ciel, et les morts en CHRIST  ressusciteront premièrement. Ensuite, nous les vivants, qui serons restés, nous serons tous ensemble  enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les  airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. »

     

    Deux chemins, deux destinations

     

    En réalité, sur la terre, l’homme n’a que deux chemins devant lui : le chemin de la vie et le chemin de la mort. C’est ce que l’Eternel déclare dans Deutéronome 30, versets 15 et 19 : « Vois, je mets aujourd'hui devant toi la vie et le bien, la mort et le  mal…  J'en prends aujourd'hui à témoin contre vous le ciel et la terre: j'ai  mis devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction.  Choisis la vie, afin que tu vives, toi et ta postérité. » En clair, l’homme a un choix entre deux issues : le ciel ou l’enfer, la vie éternelle ou la mort éternelle, le bien ou le mal ; il n’existe pas de voie intermédiaire. Il n’y a pas une troisième voie.

     

    Le Seigneur JESUS-CHRIST a été clair et sans équivoque là-dessus dans Matthieu 7, 13 à 14 : « Entrez par la porte étroite. Car large est la porte, spacieux est le  chemin qui mènent à la perdition, et il y en a beaucoup qui entrent par  là. Mais étroite est la porte, resserré le chemin qui mènent à la vie, et il  y en a peu qui les trouvent. » Ainsi, pour JESUS-CHRIST, il n’y a que deux chemins sur la terre : le chemin qui mène à la perdition et le chemin qui mène à la vie. Il n’existe pas de troisième possibilité. Voilà les deux issues et leurs destinations.

     

     

     

    Tes œuvres te suivent

     

    L’Apôtre Jean dit dans Apocalypse14, 13 : « Et  j’entendis du ciel une voix  qui  disait : Ecris : Heureux dès à présent les morts qui meurent dans le Seigneur ! Oui, dit l’Esprit, afin qu’ils se reposent de leurs travaux, car leurs œuvres les suivent. ». D’après ce texte, si tu as fait de bonnes œuvres, après ta mort, tes bonnes œuvres te suivront pour te mener au paradis. Mais si tu as fait des mauvaises œuvres, tes mauvaises œuvres te suivront pour te mener en enfer.

     

    Ne vous y trompez pas : les Saintes Ecritures disent avec lucidité que « … Le salaire du péché, c’est la mort ;… » (Romains 6, 23). Même si les hommes considèrent certains péchés comme « grands » et d’autres comme « petits »,  « véniels » ou « mortels », il est à noter que devant DIEU, le salaire du péché, quel qu’il soit, c’est la mort. Tout péché mène à la mort, c’est-à-dire à la souffrance éternelle dans la géhenne, « …où il y aura  des pleurs et des grincements de dents » (Matthieu 22, 13), à la séparation éternelle d’avec DIEU. La mort éternelle se manifeste par une souffrance aiguë et perpétuelle dans l’étang ardent de feu et de souffre.

     

     

     

    Le temps favorable c’est aujourd’hui

     

    Cher lecteur, voici pour toi le temps favorable d’examiner tes œuvres. Si elles sont bonnes, persévère dans cette voie jusqu’à ton dernier soupir. Mais, si tu constates que tes œuvres sont contraires àla Parolede DIEU, repens-toi sincèrement de tous tes péchés et convertis-toi, c’est-à-dire abandonne ces péchés à l’instant même, car demain, il pourrait être trop tard pour toi.

     

    Pour avoir la vie éternelle auprès de DIEU, il faut passer par la nouvelle naissance (Jean 3, 3), qui s’opère ici sur terre et non au « purgatoire ». Il n’y a pas de conversion après la mort, aucun changement n’est possible, les œuvres que chaque homme pose sur la terre le suivent fidèlement, pour témoigner de lui devant le tribunal de DIEU, puisqu’on ne peut moissonner que ce qu’on a semé (Galates 6, 7). La circoncision du cœur est donc une exigence présente ; le jour du salut, c’est aujourd’hui, selon qu’il est écrit : « …Aujourd’hui, si vous entendez sa voix, n’endurcissez pas vos cœurs » (Hébreux 4,7) ; car il est trop tard  après la mort.

     

    DIEU veut que tous les hommes soient sauvés, et parviennent à la connaissance de la vérité (1 Timothée 2, 4).C’est pour cela qu’Il a envoyé  Son Fils unique JESUS-CHRIST, afin que quiconque croit en Lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle.  (Jean 3, 16).

     

     

     

    La bonté et la sévérité de DIEU

     

    Oui, l’Eternel est bon, mais Sa bonté et Sa miséricorde s’arrêtent sur la croix de Son Fils. Quand quelqu’un expose CHRIST à l’ignominie, il n’y a plus de miséricorde  pour lui. Car bien que riche en Son amour, l’Eternel est sévère en Ses exigences : « Considère donc la bonté et la sévérité de DIEU … » (Romains 11, 22).

     

    La bonté de DIEU se manifeste de la manière suivante : « Si le méchant revient de tous les péchés qu’il a commis, s’il observe toutes Mes lois et pratique toute la droiture et la justice, il vivra, il ne mourra pas. Toutes les transgressions qu’il a commises seront oubliées ; il vivra à cause de la justice qu’il a pratiquée. Ce que je désire, est-ce que le méchant meure ? dit le Seigneur, l’Eternel. N’est-ce pas qu’il change de conduite et qu’il vive ? » (Ezéchiel 18, 21 à 23).

     

    Il n’existe aucune possibilité de changement après la mort. Le temps favorable pour chaque homme de se racheter, par la repentance et la conversion, c’est maintenant, pendant qu’il est encore en vie. La seule voie du salut, c’est la mise en pratique intégrale dela Parolede DIEU.

     

    Cependant, plusieurs personnes iront en enfer à cause de l’amour de la facilité, parce qu’elles se seront laissées séduire par des discours fallacieux et des doctrines de consolation qui n’ont aucun fondement biblique.

     

    La prière pour les morts

     

    Il est inutile de prier pour les défunts.  La prière des vivants n’a aucun effet sur les morts, et vice versa. Elle n’a aucune efficacité. Le mort suit inexorablement le chemin qu’il avait emprunté, ici-bas, de son vivant.

     

    Nous savons pourtant que le royaume de DIEU ne s’achète pas, il ne se gagne pas à prix d’argent. Simon le magicien, ayant pensé que le don de DIEU s’acquérait à prix d’argent, fut sévèrement repris par l’Apôtre Pierre, en ces termes : « que ton argent périsse avec toi, puisque tu as cru que le don de DIEU s’acquérait à prix d’argent ! » (Actes 8, 20).

     

    Prétendre séjourner au purgatoire pour être acquitté de ses souillures, est une espérance trompeuse.

     

    « Repentez-vous donc et convertissez-vous, pour que vos péchés soient effacés »  (Actes 3, 19). Voilà la voie de purification par excellence, l’unique possibilité recommandée par le Créateur.

     

    En d’autres, termes, on pourrait dire que nous sommes actuellement au « purgatoire » c’est-à-dire que l’opportunité est donnée aujourd’hui à chaque être humain qui écoute la Parolede DIEU de se repentir et de se convertir, car c’est la Parolede DIEU qui purifie (Jean 15, 3). 

                                                                                     Pasteur TAPAH Arsène

    Extrait du journal chrétien La Foi qui Sauve N° 79

    Historiques des Enseignements des Conventions

  • LA SYNTHESE DES ENSEIGNEMENTS

    “L’origine de toutes choses”

    La communauté de la VED Universelle ainsi que ses invités ont bénéficié de trois jours d’enseignements et d’un culte d’adoration dans le cadre de leur Convention Annuelle, tenue à Mombo du 23 au 26 décembre 2010 sur un thème unique « L’ORIGINE DE TOUTES CHOSES » développé en trois sous-thèmes à savoir : les Principaux attributs de DIEU, la connaissance de DIEU dans toute son ampleur et l’origine du genre humain. Voici la synthèse desdits enseignements présentés dans l’ordre chronologique.

     

    Le 23/12/10

    DIEU est le Créateur de toutes choses. Il est Omnipotent, Omniprésent et Omniscient.

     

    A-L’omnipotence de DIEU

    DIEU est Tout-Puissant et éternel. Quand Il dit, Sa Parole se réalise. Il a dit qu’il y aura le déluge à cause de la méchanceté des hommes et cela s’est accompli (Genèse 6,8). Mais avant le déluge, Il a établi une alliance avec Noé à qui Il a donné des instructions précises pour la construction de l’arche de sauvetage. Noé a observé fidèlement ces instructions et a été sauvé avec sa famille.

    L’Eglise est comme l’arche et celui qui est fidèle aux enseignements de JESUS-CHRIST sera sauvé. Aucune autre force sur cette terre  ne peut avoir le dessus sur lui.

    A la question de Pharaon de savoir qui est l’Eternel, DIEU a manifesté Sa toute -puissance en envoyant dix plaies contre l’Egypte. DIEU avait déclaré que le roi de Babylone Nébucadnetsar qui a refusé de lui rendre gloire quittera son palais pour séjourner dans la forêt pendant sept temps et broutera de l’herbe comme le bœuf. Cela s’est entièrement accompli. Alors qu’ils sont mortels, les hommes ne veulent pas s’humilier devant DIEU à cause de l’orgueil et de leur petite connaissance. Par son autorité absolue sur toutes choses, JESUS a commandé au vent de se taire, et le vent a cessé. C’est Lui qui guérit les malades à la Convention. Il y a donc un grand intérêt à devenir disciple de JESUS-CHRIST.

     

    B-L’omniprésence de DIEU

    DIEU est présent partout et au même moment. David en était conscient, aussi a-t-il déclaré : « Où irais-je loin de Ton esprit et où fuirais-je loin de Ta face … ? » Ps. 139, 7-12. Il n’est donc pas possible de fuir DIEU ou de lui cacher ses péchés. DIEU exige de tous Sa crainte.

     

    C-L’omniscience de DIEU

    DIEU connaît tout. Si quelqu’un a DIEU pour guide, il est heureux, rien ne lui manquera. Le roi de Syrie s’était rendu compte que tous ses plans de guerre étaient connus des Israélites, parce que DIEU les leur révélait à travers Son prophète. C’est dire qu’on ne peut rien cacher à celui qui a l’amitié avec DIEU, ni le tromper. DIEU est lumière. Il connaît toutes les mauvaises actions que l’homme pose. Si tu fais commerce avec le diable en vivant dans la malice, l’hypocrisie, tu en souffriras les conséquences (Ananias et Saphira actes 5,11). Le roi Hérode n’avait pas pu atteindre Jésus, parce que DIEU avait révélé ses intentions criminelles à Joseph (Math 2,13). Si tu veux cacher tes péchés, ta prière ne sera pas exaucée.

     

    Le 24/12/10

    La prière n’est pas facile, et  ce sont les sages qui prient. Une bonne prière que DIEU peut exaucer nécessite la préparation. La prière a un fond et une forme. Pour préparer sa prière, le roi Salomon a sacrifié 1000 holocaustes. Il réfléchissait encore quand DIEU lui a parlé. C’est par la suite qu’il a présenté son besoin à DIEU et il a été exaucé au-delà de sa demande. Quiconque veut prier de manière à être exaucé doit se repentir de tous ses péchés et se convertir. Aujourd’hui, l’on méprise la gloire de DIEU à travers des paroles, des actions et même l’habillement, et l’on se plaint que DIEU n’a pas exaucé. Mets de l’ordre dans ta maison, ton activité, bref ta vie, et procède comme Salomon avant de présenter ta demande à DIEU. La stérilité sévit dans certains foyers à cause des paroles qui ne rendent pas gloire à DIEU, prononcées par certains conjoints. Il y a des gens qui se comportent comme les pharisiens qui ont été témoins des miracles opérés par CHRIST, mais ont refusé de le reconnaître. DIEU les guérit, mais ils refusent de Lui rendre gloire. Rendre gloire à DIEU, c’est Lui donner ce qui Lui revient. Le roi David a refusé de s’approprier la gloire de DIEU en dansant au milieu de la foule pour rendre gloire à DIEU. Quand tu rends gloire à DIEU, Il te donne davantage. Quand tu confesses tes péchés, c’est aussi rendre gloire à DIEU.

     

    L’origine du genre humain

    DIEU a crée l’homme (Genèse 1, 26-31). Il a aimé l’homme et a fait de lui Son héritier sur tout ce qu’Il a crée. Celui qui vit dans le désordre et le péché perd cet héritage. L’homme est une créature unique. Satan vient avec la ruse inciter l’homme à la désobéissance à DIEU en déclarant « DIEU a-t-Il réellement dit ? ». Nous acquerrons la connaissance de la Parole pour résister à Satan. Nous ne devons pas nous laisser tromper comme Adam et Eve. Celui qui pèche tue sa vie. C’est de leur péché que sont venues la mort et la souffrance. Après avoir été chassés du jardin du bonheur, ils ont commencé à manger à la sueur de leur front. C’est ainsi qu’à cause de la désobéissance, plusieurs enfants souffrent aujourd’hui comme l’enfant prodigue, alors que leurs parents ont tout. Imitons l’obéissance de Noé qui marchait avec DIEU, pour recevoir la grâce de DIEU et échapper aux malheurs qui viennent sur les païens. Si tu veux avoir l’assurance de la vie éternelle, obéis exactement à la Parole de DIEU, quel que soit ce que cela va te coûter.

     

    Le 25/12/2010

    L’exemple de Noé nous montre comment être un bon serviteur de DIEU et non un obstacle à l’Evangile. Il est question de marcher exactement selon l’ordre donné. C’est ainsi que Noé devient membre de la famille de DIEU grâce à sa fidélité. Il reçoit la bénédiction de DIEU, quoiqu’à cause de la corruption du genre humain, cette grâce ait été limitée, par rapport à la bénédiction originelle d’Adam et Eve, qui s’étendait jusqu’à l’assujettissement de la terre.  Le péché détruit la famille et dimunie l’homme sur tous les plans : physique, intellectuel, matériel, etc. D’où la recommandation de DIEU aux enfants d’obéir à leurs parents pour prolonger leur vie sur la terre (Ephésiens 6,1-3). Ceux qui veulent servir DIEU doivent Lui obéir et L’aimer comme Abraham. L’alliance de DIEU avec Abraham s’est faite sur la base de la confiance et de l’obéissance inconditionnées. C’est ainsi qu’Abraham est devenu membre de la famille de DIEU. Par la repentance et la conversion, on devient membre de la famille de DIEU, que l’on soit Asiatique, Européen, Africain, etc. Comme DIEU a détruit Sodome et Gomorrhe, Il détruira toujours les méchants. Pour échapper à cette destruction, il faut accepter JESUS-CHRIST, fuir le péché et ne point le convoiter comme la femme de Lot qui n’a pas atteint le but. L’exemple d’Abraham, offrant Isaac en sacrifice, montre les dispositions à prendre pour offrir un bon sacrifice. Le sacrifice de celui qui vit dans le désordre ne peut être agréé. Ce désordre doit être évité même dans la procédure de demande en mariage, en référence à la manière dont Rebecca a été demandée en mariage pour Isaac. Tout doit être conduit selon la volonté de DIEU. En ce qui concerne la foi, elle est une ferme assurance des choses qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit pas (Hébreux 11, 1). L’Evangile est la vérité. L’Eglise, qui prêche l’Evangile, ne doit pas s’aliéner à la société.

    Le 26/12/2010

     

    Culte de clôture

    La Parole du culte est extraite de l’Evangile de Jean 9, 1-16. L’accent est mis sur la personne de JESUS-CHRIST qui revêt les trois principaux attributs divins. Quand Il parle, la chose s’accomplit. En sa qualité de lumière du monde, Il délivre l’aveugle des ténèbres dans lesquelles il est plongé depuis sa naissance, en lui appliquant paradoxalement de la boue aux yeux. JESUS-CHRIST  manifeste la gloire de DIEU en démontrant par là  qu’Il est plus que Siloé, un grand centre religieux de cette époque. Personne ne peut dès lors empêcher l’homme qui voit la lumière pour la première fois de témoigner que JESUS vient de DIEU, et c’est Lui qu’il faut suivre.

                                                                                         Didier FOUNTONG

     

    Lu pour vous


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique